Des discussions intéressantes ont été menées par la Conférence des Régions Périphériques Maritimes d’Europe (CRPM) en vue de la mise en place d’un Modèle commun de gestion du tourisme maritime et côtier en Méditerranée lors de la conférence de capitalisation MITOMED+ organisée le 7 octobre dernier. Cette conférence a été organisée parallèlement à la semaine européenne des régions et des villes et à la conférence de la Communauté sur le Tourisme Durable « Promouvoir un tourisme durable dans la région méditerranéenne ».

La conférence « Vers une meilleure gouvernance et une meilleure gestion pour un développement durable du tourisme M&C » – développée dans le cadre du projet Interreg MED MITOMED+ – a été organisée par la Commission Interméditerranéenne de la CRPM (CIM) et organisée par la Délégation du Gouvernement de la Catalogne auprès de l’Union européenne. Plus de 50 gestionnaires de destinations, des professionnels et décideurs politiques régionaux, ainsi que des représentants du secteur universitaire et privé, des députés européens et des représentants de la Commission européenne y ont participé.

Lors de la session du matin, les représentants des autorités régionales et des institutions européennes ont souligné l’importance du tourisme durable aux niveaux régional et européen. Stefano Ciuoffo, Conseiller à la Région Toscane pour les activités de production, de crédit, du tourisme et du Commerce, a déclaré : « La durabilité doit se traduire en actions mesurables. » Mme Isabel García Muñoz, Membre du Parlement européen, a rappelé les récents travaux menés par le Parlement européen sur le tourisme et les raisons pour lesquelles ce sujet est si important pour l’UE. Mme Ramune Genzbigelyte-Venturi de la DG GROW, a présenté les initiatives en cours, les priorités politiques, le financement et les événements majeurs au niveau européen. Elle a déclaré : « Le tourisme durable est une activité transversale. C’est la raison pour laquelle les politiques de l’UE sont complémentaires. »

Dans son allocution du matin, le Directeur exécutif de la CRPM en charge des Programmes européens, des Partenariats et des Commissions géographiques, Davide Strangis, a rappelé l’importance du tourisme durable pour les régions européennes et la valeur ajoutée des outils et de la méthodologie du projet MITOMED+, notamment le Modèle de gestion du tourisme maritime et côtier de la Méditerranée. Il a ensuite présenté ce Modèle de gestion, dont l’élaboration a été coordonnée par la CRPM avec l’appui d’in2destination. Ce document vise à améliorer la planification d’un tourisme maritime et côtier durable et responsable en Méditerranée à travers une série de recommandations, d’outils et de pratiques basés sur les travaux politiques de la CRPM-CIM et NECSTouR, en particulier sur les résultats produits par la Communauté Interreg MED sur le tourisme durable et sur les instruments MITOMED+.

Les destinations (Lazio, Chypre, Poreč, Catalogne), qui ont ou n’ont pas eu l’occasion de mettre en œuvre la méthodologie MITOMED+ se sont prononcées sur le contenu du modèle et son application sur leurs territoires. Des avis et des expériences intéressantes en sont sortis sur la gestion d’un tourisme maritime et côtier durable.

Le débat de l’après-midi, consacré aux synergies avec d’autres initiatives et projets sur le tourisme durable maritime et côtier en Méditerranée, a permis aux autres projets et initiatives de réagir et de discuter du Modèle de gestion en vue de sa diffusion et éventuelle application dans d’autres territoires, selon leur contexte et leur initiative ou projet et alimenter une réflexion globale pour une meilleure gestion durable du tourisme maritime et côtier dans la Méditerranée.

Leticia Ortega, ALTER ECO, Instituto Valenciano de la Edificación – IVE a déclaré : « le Modèle de gestion du tourisme M&C de MITOMED+ est un bon point de départ pour continuer à améliorer les destinations, même pour des destinations n’ayant pas d’expérience dans la gestion touristique durable ». Giuliano Tallone, Région Lazio, Représentant des Projets stratégiques Interreg MED Axe 4 sur le tourisme M&C a ajouté : « nous devons élargir/transposer ce Modèle au modèle dédié aux sentiers culturels prévu par un des deux projets stratégiques de PANORAMED et BEST MED ».

Stefano Ciuoffo a ensuite présenté le contenu du Memorandum of Understanding qui sera signé à l’occasion de la Conférence finale de MITOMED+ à Livourne (Toscane) en décembre 2019 entre les destinations MITOMED+ et les autorités et acteurs publics qui s’engageront à « appliquer sur place le Modèle de gestion du tourisme M&C de la région MED et sa méthodologie conçus par MITOMED+, et de l’intégrer dans leurs politiques régionales, dans un délai qui sera discuté et convenu entre les parties, afin qu’il puisse peser dans la prise de décisions stratégique de la région ».

Roberto Grassi, Latin Arc, Coordinateur de la Communauté du Tourisme Durable du programme Interreg MED, a fait connaître le point de vue de la Communauté Interreg MED sur le Tourisme Durable et de ses travaux portant sur une meilleure gestion du tourisme maritime et côtier durable en Méditerranée. Il a également évoqué les étapes à venir et les résultats atteints à ce jour.

La CRPM-CIM encourage les destinations côtières et maritimes de toute la Méditerranée et au-delà à joindre leurs forces. Davide Strangis a clôturé la conférence avec 5 points à retenir : l’importance d’une approche participative ; la gouvernance multi-niveaux ; les systèmes d’aide à la décision basés sur des indicateurs et des données ; la responsabilisation et le renforcement des capacités ; l’innovation et la diffusion des produits et des marques.

Jan Korthoudt, Vice-président du Réseau des régions européennes pour un tourisme durable et compétitif (NECSTouR) et Directeur du Tourisme, Flanders Region, a ajouté que nous devrions à présent diffuser les valeurs du modèle, adopter son approche participative, assurer un changement de comportement dans les destinations et prendre en compte les priorités du NECSTouR dans les prises de décisions.

En marge de cette conférence au cours de laquelle des résultats encourageants ont été obtenus, la CRPM et NECSTouR, ont signé un Memorundum of Understanding pour une future collaboration sur la politique et les stratégies européennes du tourisme.

Pour plus d’informations sur le projet MITOMED+, cliquez ici.