La Méditerranée est un haut lieu de la biodiversité ainsi qu’une région extrêmement vulnérable au changement climatique ; son littoral est d’ores et déjà de plus en plus exposé aux multiples impacts générés par un tourisme en expansion alors que les estimations prévoient une fréquentation de 300 millions de touristes dans la région d’ici 2030. Le projet Interreg DestiMED Plus travaillera avec des administrations régionales afin d’intégrer les priorités en matière de tourisme et de conservation dans neuf zones côtières protégées de la région méditerranéenne. L’objectif est d’établir un large Consortium d’Ecotourisme en Méditerranée, sur lequel pourront se fonder les futurs stratégies de planification et les politiques soutenant les activités de tourisme durable dans les zones protégées de la région méditerranéenne.

La réunion de lancement (29-30 janvier 2020, Málaga, Espagne) rassemblera les quatorze partenaires institutionnels, dont neuf sont des régions membres de la Conférence des Régions Périphériques Maritimes (CRPM). Cette rencontre, a pour but de planifier et de décider de la méthodologie à suivre dans le cadre du projet, ainsi que d’établir un calendrier des événements et activités pour la durée du projet.

Le projet DestiMED Plus, cofinancé par le programme Interreg Med et piloté par la Région Lazio, est la prochaine étape d’un parcours déjà réussi afin de promouvoir la planification intégrée dans le tourisme côtier en Méditerranée, et se focalise particulièrement sur les Zones Protégées.

La gouvernance fragmentée de la région exacerbe le problème du tourisme excessif. Les objectifs en matière de tourisme et d’environnement sont rarement alignés, ce qui accroît la vulnérabilité des quelques zones naturelles restantes du littoral méditerranéen. L’objectif de DestiMED Plus, qui s’appuie sur les succès des précédents projets MEET et DestiMED, est d’améliorer les niveaux d’intégration entre les politiques régionales de tourisme et de conservation des zones protégées en Méditerranée, en mettant en place une approche intégrée pour la création commune d’itinéraires écotouristiques.

Les zones protégées et le secteur du tourisme local testeront l’approche DestiMED Plus dans les neuf actions pilotes à travers la Méditerranée, représentant les neuf administrations partenaires de l’initiative : l’Andalousie, la Catalogne, la Sardaigne, la Crète, la Corse, le Lazio, la Sud Egée, la Croatie et l’Albanie. Des actions pilotes seront mises en œuvre pour développer les neuf itinéraires uniques, écotouristiques, en zones protégées et conformes à la norme DestiMED Plus.

L’impact de durabilité de tous les itinéraires d’écotourisme sera évalué par l’extension de l’approche de l’empreinte écologique de DestiMED et par son intégration à une méthodologie spécifique de mesure des indicateurs socio-économiques et de gouvernance.

En plus des administrations régionales, le partenariat de projet est soutenu par des organisations fortes d’expériences dans les domaines de la conservation et du tourisme, telles que IUCN Med, WWF Med, Université Vic, l’Institut croate du Tourisme et la Conférence des Régions Périphériques (CRPM). Au travers de sa Commission Interméditerranéenne et sa Commission des Iles, la CRPM coordonnera les activités de capitalisation du projet, afin d’assurer que ses retombées gagnent les zones géographiques au-delà de celles couvertes par le projet et continuent à avoir une portée après la fin du projet.

Treize associés du projet de la région Méditerranéenne et d’autres pays, dont le Maroc, la Tunisie et les États-Unis, soutiendront et contribueront au développement du projet, ainsi qu’à l’adoption et à la diffusion de ses résultats.

À la fin du projet, l’objectif sera de mettre en place un Consortium Méditerranéen d’Ecotourisme (CME) au niveau régional, qui appliquera une approche intégrée au développement des politiques d’écotourisme, en associant la conservation, la durabilité et les perspectives économiques tout en prônant une plus grande implication des processus de planification basés sur les écosystèmes.

Tout au long de la durée du projet et au-delà, le consortium coopéra étroitement avec le réseau MEET qui représente les intérêts et les besoins de la Communauté des zones protégées d’écotourisme en Méditerranée.

Pour plus d’information sur le projet DestiMED Plus veuillez contacter Emmanuel Maniscalco, e-mail : emmanuel.maniscalco@crpm.org