SHERPA présente ses résultats lors de sa conférence finale!

Cofinancé par le programme européen Interreg Med et dirigé par la Généralité de Catalogne, le projet SHERPA – SHARE knowledge for Energy Renovation in buildings by Public Administrations (2016-2020), impliquant la Commission Interméditerranéenne de la CRPM (CIM) en tant que responsable des activités de communication/capitalisation, a tenu sa conférence finale au Comité des Régions, le 22 janvier 2020. Elle a réuni une soixantaine de personnes, dont des partenaires SHERPA, des représentants des acteurs européens et des experts de la Rénovation Énergétique des Bâtiments (ERB) sur les politiques et stratégies européennes pour atteindre les objectifs européens de réduction du CO₂ et d’efficacité énergétique

Quelles sont les principales réalisations du projet ?

L’objectif global du projet SHERPA était de renforcer les capacités des administrations publiques au niveau régional et sous-régional dans les territoires couverts par SHERPA (Catalogne, Crète, Croatie, France, Italie, Malte, Valence) afin d’améliorer l’efficacité énergétique dans leur parc de bâtiments publics et de résoudre les difficultés liées à la mise en œuvre de projets d’efficacité énergétique dans les bâtiments publics en méditerranée.

Pour ce faire, SHERPA a développé environ 165 propositions de projets de ERB à échelle régionale et locale.

Ces propositions de projets ont été créées grâce à un modèle transnational, holistique et de pair à pair développé à travers 4 groupes de travail différents : gouvernance, information, sensibilisation et formation, et financement.

  • Une feuille de route a été créée afin d’avoir une vue d’ensemble des parcs immobiliers de chaque région MED ;
  • Un système d’information facilitant la collecte et l’analyse comparative des données relatives aux bâtiments afin d’identifier les bâtiments qui pourraient facilement augmenter leur efficacité énergétique grâce à des mesures simples et économiques ;
  • Plus de 80 fonctionnaires ont été formés afin d’identifier les mesures les plus efficaces et les plus amortissables à mettre en œuvre en fonction de la typologie du bâtiment ;
  • Les administrations publiques ont été en mesure de calculer la meilleure option de financement pour leurs projets.

Tous ces résultats et outils sont maintenant disponibles sur la plateforme de capitalisation SHERPA et son ensemble de boîtes à outils de capitalisation qui contiendra des informations utiles, disponibles pour les régions, les municipalités et les autres acteurs intéressés par la rénovation énergétique des bâtiments (REB). La plateforme est également composée d’un Forum de Capitalisation pour la mise en réseau avec les partenaires SHERPA et d’autres acteurs techniques et décideurs des autorités publiques méditerranéennes dans le but de fournir des connaissances, des bonnes pratiques et d’insérer des enquêtes et de chercher des réponses sur les questions liées à la planification et à la mise en œuvre de projets de rénovation énergétique des bâtiments publics. Enfin et surtout, la plateforme devrait être un outil de mise en œuvre de l’un des principaux outils de capitalisation des perspectives de la rénovation énergétique des bâtiments (ERB), à savoir le plan d’action conjoint (MED ERB JAP) (bientôt disponible).

Ce dernier, en plus de viser à établir un cadre commun pour rationaliser les politiques communautaires, nationales et régionales, s’appuiera également sur les résultats du projet SHERPA ainsi que sur d’autres programmes et initiatives communautaires, nationaux, régionaux et locaux sur le ERB dans les bâtiments publics et privés dans la zone méditerranéenne.

Il comporte un axe stratégique avec plusieurs thèmes dont la gouvernance en tant que sujet transversal, la formation et la connaissance, les systèmes d’information de l’assistance technique, la mise en réseau et le financement. Ces éléments stratégiques peuvent ensuite être développés en actions opérationnelles. Des actions de gouvernance à plusieurs niveaux, basées sur le niveau actuel de coordination des stratégies régionales et municipales en matière de ERB, seront développées pour mettre en œuvre les stratégies nationales en matière de ERB dans le cadre des directives de l’UE.

Les autres sujets stratégiques seront développés en actions opérationnelles par le biais de nouveaux projets et du « Market Place » SHERPA, une plateforme en ligne pour partager et transférer les connaissances, les expériences des projets ERB dans les équipements publics, créer un point de rencontre entre les experts ERB et les parties prenantes ERB, identifier les possibilités de financement.

Un plan d’investissement, ainsi que l’identification des sources de financement pour la mise en œuvre du plan d’action conjoint et de ses actions opérationnelles spécifiques sont actuellement en cours d’élaboration.

Lors de sa conférence finale, SHERPA a offert aux participants un débat dynamique sur les politiques et stratégies européennes pour atteindre les objectifs européens de réduction CO₂ et d’efficacité énergétique, avec un accent particulier sur la rénovation énergétique des bâtiments liée au « Green Deal » européen et à la prochaine période de programmation. Dans ce cadre, le MED ERB JAP a été présenté et bien accueilli par la CE qui a souligné l’importance d’accélérer le taux de ERB, de communiquer davantage sur les avantages du ERB, d’explorer de nouvelles synergies, de se concentrer sur les politiques actuelles.

Les régions sont invitées à rejoindre le réseau de supporters du MED ERB JAP et à s’engager ainsi à partager les objectifs/la stratégie et les opportunités du MED ERB JAP et à coopérer/capitaliser les résultats de SHERPA en signant la « déclaration de soutien et d’engagement » (disponible prochainement).

Tous les livrables du projet seront bientôt disponibles sur la page web de SHERPA et sur la plateforme de capitalisation de SHERPA.

Pour plus d’informations, veuillez contacter flora.leroy@crpm.org ou emmanuel.maniscalco@crpm.org