Projets

/Projets
Projets2019-08-30T09:40:25+00:00

Projets en cours...

La Commission Interméditerranéenne dans les projets de coopération UE…

Pour consulter le rapport sur la participation de la Commission Interméditerranéenne dans les projets de coopération UE, cliquez ici!

HERIT-DATA

HERIT-DATA est un projet modulaire Interreg MED qui s’inscrit dans le cadre de la communauté thématique n° 3.1 (Tourisme durable). Le projet HERIT-DATA vise à mesurer et à réduire l’impact des activités humaines liées au tourisme de masse sur les vieilles villes et les sites présentant un patrimoine culturel ou archéologique particulier, y compris sur des sites faisant partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le projet prévoit de développer une gestion touristique durable et responsable du patrimoine culturel dans les régions méditerranéennes -notamment en tirant parti de la technologie et de l’innovation dans les outils de gestion (Smart Cities) – ainsi que d’autres mesures politiques et sociales. Une série de d’informations et de solutions (modèles, stratégie, outil d’intelligence artificielle et application, etc.) en phase avec les changements sectoriels actuels et les caractéristiques des destinations intelligentes seront développées, testées et transférées. Cela inclut une plateforme capable de collecter des données provenant de sources sélectionnées et d’analyser l’impact du tourisme sur les destinations faisant partie du patrimoine culturel. Les résultats contribueront également aux processus de prise de décision. Le consortium du projet comprend des organisations, des entreprises, des centres technologiques, ainsi que des autorités publiques locales et régionales d’Italie, d’Espagne, de Croatie, de France et du Portugal, dont quatre régions membres de la CIM : Toscane, Valence, Occitanie et Grèce occidentale. HERIT-DATA s’inscrit dans les priorités du plan d’action et des groupes de travail de la CIM. La CIM jouera un rôle important dans les activités de communication et de capitalisation du projet, en assurant notamment le lien avec les travaux des projets Interreg MED CO-EVOLVE et MITOMED+ -auquel la CIM participe comme partenaire- ainsi qu’avec son groupe de travail sur le tourisme durable et culturel. Des échanges d’expériences et de meilleures pratiques avec d’autres régions méditerranéennes sera également prévu.

Ce projet est en lien avec les travaux de la CRPM sur le tourisme côtier et maritime.

Plus d’informations seront disponibles bientôt sur le site web de la communauté Interreg MED ‘Tourisme Durable’.

Projet co-financé par le Fonds européen de
développement régional de l’Union européenne

CO-EVOLVE

CO-EVOLVE est un projet modulaire Interreg MED qui s’inscrit dans le cadre de la communauté thématique n° 3.1 (Tourisme durable). Il vise à analyser et promouvoir la coévolution des activités humaines et des systèmes naturels dans les zones côtières touristiques, afin de permettre le développement durable des activités touristiques sur la base du principe de la gestion intégrée des zones côtières (GIZC) et de la planification spatiale maritime (PSM). Le projet regroupe une analyse des menaces et opportunités concernant le tourisme durable à l’échelle de la Méditerranée ainsi que des études de cas locales portant sur sept zones pilotes représentatives. L’objectif est de démontrer – par le biais d’actions pilotes – la valeur ajoutée et l’efficacité d’un processus de planification basé sur les principes de la GIZC et de la PSM. La CRPM et sa Commission Interméditerranéenne (CIM) seront chargées des aspects de communication ainsi que du lien avec le projet horizontal BleuTourMed et la communauté thématique 3.1. La Commission Interméditerranéenne participera également aux activités de capitalisation du projet.

Ce projet est en lien avec les travaux de la CRPM sur le tourisme côtier et maritime.

Consultez le site internet du projet – Pour plus d’informations, consultez la brochure du projet.

Projet co-financé par le Fonds européen de
développement régional de l’Union européenne

Protocole UpM

Suite au protocole d’accord signé par la Commission Interméditerranéenne de la CRPM et l’Union pour la Méditerranée (UpM) en juin 2013, la mise en place de ce nouvel accord a comme objectif de créer des synergies entre les activités des deux organisations et de consolider et développer leur collaboration. Il établit les modalités de leur coopération, en mettant l’accent sur le développement de l’économie bleue dans le bassin méditerranéen. La Commission Interméditerranéenne de la CRPM travaillera plus concrètement sur le soutien de la première conférence des parties prenantes de l’UpM sur l’économie bleue, la préparation et la mise en œuvre du Centre virtuel des Connaissances, la promotion d’initiatives et de projets en cohérence avec le dossier de l’UpM sur l’économie, entre autres.

Publications d’intérêt pour les Régions de la Commission Interméditerranéenne élaborées par l’UpM, en collaboration avec les organisations partenaires:

Les activités de coopération avec l’UpM sont en lien avec les travaux de la CRPM sur les investissements maritimes.

InnoBlueGrowth

Le projet InnoBlueGrowth figure parmi les huit Projets horizontaux approuvés lors du premier appel de la période de programmation Interreg MED 2014-2020. Il réalisera plusieurs actions, y compris une stratégie de communication, des initiatives et événements, afin de créer une vraie communauté de projets modulaires traitant de l’innovation et la croissance bleue. Cette communauté innovante permettra le renforcement de l’approche horizontale et intégrée entre les projets modulaires et acteurs transnationaux clefs, constituant une condition sine qua non en soutien aux activités transnationales des clusters méditerranéens. De plus, le projet renforcera la dissémination et la transférabilité des résultats modulaires et assurera ainsi un impact plus large et plus conséquent envers des acteurs externes multi-niveaux, contribuant de fait au développement socio-économique durable de l’espace méditerranéen via des investissements innovants dans l’économie bleue. Par ailleurs, InnoBlueGrowth assurera une communication et une coordination étroites avec le projet plate-forme de l’axe 4 du Programme MED développé en parallèle.

Ce projet est en lien avec les travaux de la CRPM sur la gouvernance de la PMI et investissements maritimes.

Consulter le site internet de InnoBlueGrowth

Projet co-financé par le Fonds européen de
développement régional de l’Union européenne

PANACea

PANACeA est un projet destiné à améliorer la gestion des zones protégées en Méditerranée afin de valoriser et de protéger la biodiversité de la région. Visant à rationaliser les efforts de mise en réseau et de gestion dans les aires protégées (AP) méditerranéennes, le projet figure parmi les huit Projets horizontaux approuvés lors du premier appel de la période de programmation Interreg MED 2014-2020. Divers acteurs et organisations travaillant sur des projets liés à la biodiversité et des écosystèmes en Méditerranée (gérants, décideurs politiques, acteurs socio-économiques, société civile, monde scientifique…) sont encouragés à travers le projet à coopérer et à partager leurs connaissances et expériences. Le projet mettra en place une « communauté » d’acteurs de la conservation de la nature en Méditerranée capables d’entraîner un changement de comportement et de politique. Les principaux domaines thématiques concernent la conservation marine et côtière, la pêche, la planification spatiale maritime et le changement climatique.

Ce projet est en lien avec les travaux de la CRPM sur la planification spatiale maritime.

Consulter le site internet https://biodiversity-protection.interreg-med.eu/

Projet co-financé par le Fonds européen de
développement régional de l’Union européenne

MITOMED+

MITOMED + est un projet multi-modules regroupant les volets Expérimentation et Capitalisation (M2 + M3). Il s’inscrit dans la continuité du projet MITOMED (programme MED Maritime), qui vise à promouvoir la gestion intégrée du tourisme maritime & côtier (M&C) en améliorant la connaissance des données, produits et services à travers un ensemble d’indicateurs basés sur le modèle NECSTouR. MITOMED+ poursuit le travail initié par MITOMED et pousse les résultats obtenus plus loin afin d’améliorer la coordination des stratégies entre les territoires au niveau transnational et le développement du tourisme M&C par la coopération et la planification conjointe entre régions. L’objectif principal du projet est d’améliorer la durabilité et la responsabilité dans le domaine du tourisme M&C, en renforçant les stratégies et les actions politiques locales et régionales et en les coordonnant au sein d’un réseau MED transnational. La CRPM  participe principalement aux activités de capitalisation et de communication.

Ce projet est en lien avec les travaux de la CRPM sur le tourisme côtier et maritime.

Visitez le site internet du projet Mitomed+

Plus d’informations disponibles dans la brochure du projet.

Projet co-financé par le Fonds européen de
développement régional de l’Union européenne

SHERPA

Le projet SHERPA et un projet modulaire Interreg MED « Expérimentation et Capitalisation » (M2+M3), auquel la Commission Interméditerranéenne de la CRPM participe en tant que pilote du Work Package 2 (Communication). Le projet vise à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments dans des régions méditerranéennes et contribue ainsi à la mise en œuvre de la Directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments dont le but est d’atteindre l’objectif fixé de 20% d’efficacité énergétique d’ici 2020 (entre autres directives européennes et politiques associées).

L’un des principaux objectifs du projet est la mise en place de 200 propositions de projets de rénovation énergétique dans les bâtiments publics : 100 projets dans des bâtiments publics et 100 autres projets dans les communes des Régions partenaires. Tous ces projets seront mis en œuvre conformément aux résultats spécifiques, directives, outils et stratégies découlant du projet SHERPA. Leur mise en œuvre s’appuiera sur des investissements publics-privés et généreront des milliers d’emplois. À la fin du projet, un plan d’action commun sur la rénovation énergétique dans les bâtiments à l’échelle de la Méditerranée sera adopté.

La Commission Interméditerranéenne contribuera à la plupart des activités du projet et pilotera les travaux de communication (WP2).

Ce projet est en lien avec les travaux de la CRPM sur l’énergie et le climat.

Visitez le site internet du projet Sherpa.

Plus d’informations disponibles dans la brochure du projet.

Projet co-financé par le Fonds européen de
développement régional de l’Union européenne

PLATFORMA (Période 2015-2017)

Pour la 3ème période consécutive, la CRPM participe en qualité de partenaire du Consortium du Projet visant à répondre à l’approche territoriale des politiques de développement. La CRPM contribue aux activités «cœur de métier» de la Platforma, ainsi qu’au dialogue avec le voisinage Sud de l’Europe. Le projet a démarré en août 2015. Plus récemment, la Commission Interméditerranéenne de la CRPM a contribué à l’élaboration d’un rapport dont l’objectif final est l’organisation d’un module de formation destiné aux autorités locales et régionales, notamment issues des membres de la Commission Interméditerranéenne de la rive sud. La formation portera sur le renforcement des capacités pour un développement territorial intégré.

Ce projet est en lien avec les travaux de la CRPM sur les coopération externes.

Consultez le site internet de Platforma

MED-SPRING

Le projet MED-SPRING (Portail méditerranéen pour la science, la politique, la recherche et l’innovation) a porté sur trois enjeux sociaux dans l’espace méditerranéen : énergie, aliments de bonne qualité à des prix abordables, et raréfaction des ressources. Financé par le septième Programme Cadre de la Commission européenne, le projet visait à aborder les objectifs politiques en initiant le dialogue et la coordination entre les institutions gouvernementales, des instituts de recherche, des associations et la société civile. La CRPM a contribué au sein du projet à l’analyse des systèmes de recherche et d’innovation dans les pays du partenariat méditerranéen. Elle a été également en charge d’une partie des actions de dissémination des résultats du projet.

Ce projet était en lien avec les travaux de la CRPM sur les coopérations externes et le groupe de travail « Coopération territoriale et stratégies macro-régionales » de la Commission Interméditerranéenne.

Entrez dans l’Agora de MedSpring qui reste actif sur le site web du projet MedSpring.

Ce projet a bénéficié d’un financement du 7e Programme cadre pour des activités de recherche, de développement technologique et de démonstration en vertu de l’accord de subvention n° 311780

Projets achevés

Projet MAREMED

Le projet MAREMED a été développé dans le cadre de la création d’une politique maritime méditerranéenne intégrée (COM (2009) 466 final). Le projet visait à améliorer la coordination des politiques maritimes régionales entre les régions et avec les niveaux de gouvernance national, européen et méditerranéen. MAREMED a ciblé les éléments de la politique maritime ayant une dimension transnationale intrinsèque. Treize partenaires régionaux et la Commission Interméditerranéenne de la CRPM ont réalisé une synthèse des politiques mises en œuvre et de leur gouvernance, en identifiant des zones côtières pilotes pour la gestion transnationale ainsi que des outils opérationnels pour faciliter la prise de décisions communes. Les partenaires ont développé et diffusé des résultats cohérents pour favoriser la gestion maritime intégrée et le développement durable des zones côtières pour les différents niveaux de gouvernance côtière.

Projet co-financé par le Fonds européen de
développement régional de l’Union européenne

Projet ELIH-MED

Le projet ELIH-Med a porté sur l’identification et l’expérimentation, à grande échelle, d’un ensemble d’options techniques pratiques et innovantes et de mécanismes financiers visant à développer l’efficacité énergétique dans les logements sociaux. Les résultats du projet ont été croisés avec d’autres projets MED traitant de la rénovation énergétique des bâtiments. Un processus de capitalisation découlant de ces résultats a mené à la Déclaration de Lubljana et à la position politique conjointe MARIE-ELIH-MED-PROFORBIOMED. Les recommandations politiques de ces documents orientent l’action actuelle des régions vers la définition de stratégies de rénovation énergétique et d’un plan d’action commun sur la rénovation énergétique des bâtiments publics et privés de la Méditerranée.

Projet co-financé par le Fonds européen de
développement régional de l’Union européenne

Projet MEDGOVERNANCE

Le projet MEDGOVERNANCE a développé un réseau d’instituts de recherche, de régions, d’organismes institutionnels et non institutionnels clés permettant de soutenir le développement de la gouvernance méditerranéenne des problématiques majeures relatives au développement durable. Les réflexions issues de ce projet, avec celles de MarInA-Med COM & CAP et d’autres projets pertinents, servent de base commune pour la feuille de route des stratégies macro-régionales et des bassins maritimes en Méditerranée de la Commission Interméditerranéenne de la CRPM.

Projet co-financé par le Fonds européen de
développement régional de l’Union européenne

MarIna-Med COM&CAP project

Ce projet intitulé « COMmunication and CAPitalization of Maritime Integrated Approach in the Mediterranean Area » (MarIna-Med COM&CAP), s’est appuyé sur un partenariat opérationnel avec un haut niveau d’expertise dans le domaine maritime. En étroite collaboration avec un réseau de décideurs politiques méditerranéens, le projet visait à coordonner les activités de communication et de capitalisation pour 13 projets sélectionnés dans le cadre de l’appel à propositions « approche intégrée maritime » du programme MED. COM & CAP MarInA-Med s’est chargé de la collecte, du traitement et de la diffusion des principaux résultats et recommandations politiques des projets sélectionnés. Le projet a également permis la mise en place d’un échange d’informations entre projets et l’organisation de plusieurs événements pour présenter et capitaliser les résultats du projet. Les principaux thèmes concernaient les énergies marines renouvelables, la pêche et l’aquaculture durables, la protection de l’environnement, les transports maritimes durables et les ports intelligents, l’économie maritime, les clusters, la planification spatiale maritime et la gestion intégrée des zones côtières. La Commission Interméditerranéenne de la CRPM était un partenaire important du consortium dans le développement de ce projet, qui a servi de modèle pour la nouvelle approche de projet horizontal du programme Interreg MED de la période de programmation actuelle 2017-2020.

Projet co-financé par le Fonds européen de
développement régional de l’Union européenne

Projet COASTGAP

Le projet COASTGAP s’est construit autour de plus de 10 ans d’expériences partagées entre les administrations côtières méditerranéennes et les institutions spécialisées dans l’adaptation du littoral aux effets du changement climatique et à d’autres menaces naturelles/anthropiques. En 2011, ces acteurs ont créé le cluster FACECOAST et ont proposé COASTGAP pour la capitalisation de 12 bonnes pratiques issues de neuf projets du cluster (MED et autres programmes). Ces bonnes pratiques concernaient plusieurs aspects de la GIZC, la Directive Inondations, la planification de l’espace maritime et d’autres dispositions légales pertinentes. Certaines d’entre elles portaient sur la question générale de la gouvernance : promotion de l’initiative politique (Charte de Bologne 2012) ou de l’utilisation rationnelle des ressources côtières (SICELL), élargissement de l’application de dispositions, règlements et lois comme le Protocole GIZC (art. 8) ou la Directive Inondations (COFLERMAP), spécification de procédures environnementales pour la sauvegarde du littoral (EIA & SEA) et d’autres sujets ayant un impact important sur la gestion des zones côtières. Le projet a capitalisé et diffusé ces « bonnes pratiques » parmi d’autres acteurs, en contribuant à leur adaptation et à leur généralisation dans les cadres locaux, régionaux et nationaux. COASTGAP a également cherché à concevoir, à caractériser et à préparer le lancement du Macro-Projet, déjà décrit dans le cadre de projets antérieurs (MEDGOV, COASTANCE, MAREMED). L’un des partenaires a coordonné un ensemble de propositions concrètes (projets, recherche, réseaux…) prenant en compte des questions clés comme l’évaluation quantitative des risques côtiers (EUROSION-MED), la caractérisation du territoire côtier et son développement durable, les sédiments côtiers et leur individuation et utilisation durable dans le cadre des politiques d’adaptation, le suivi partagé des zones côtières exposées aux effets du CC par le biais d’un réseau d’observatoires (EURIOMCODE), etc… Ces propositions ont été intégrées dans un Plan d’action commun concret, lié à la Charte de Bologne et soutenu par la Commission Interméditerranéenne de la CRPM.

Projet co-financé par le Fonds européen de
développement r
égional de l’Union européenne

Charte de Bologne

La Charte de Bologne vise à renforcer le rôle des administrations côtières dans le contexte des politiques et initiatives européennes à l’échelle de la Méditerranée, telles que la protection côtière, la gestion intégrée et l’adaptation aux changements climatiques. La « Charte » favorise également une initiative de Macro-Projet pour la période de programmation 2014-2020, visant à élaborer une stratégie macro-thématique et multisectorielle méditerranéenne cohérente, ouverte également sur les côtes sud et est de la Méditerranée. La Commission Interméditerranéenne de la CRPM contribue à la promotion officielle de la Charte auprès de toutes les institutions et parties prenantes, ainsi que de son Plan d’action conjoint «Développer les conditions d’une croissance durable dans les zones côtières méditerranéennes« .