Partenaires et liens utiles

//Partenaires et liens utiles
Partenaires et liens utiles2018-07-17T07:52:39+00:00

Institutions euro-méditerranéennes

Union pour la Méditerranée (UpM)

L’Union pour la Méditerranée (UpM) est une organisation intergouvernementale rassemblant 28 États membres de l’Union européenne et 15 pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée. Elle fournit un forum unique pour améliorer la coopération et le dialogue régionaux dans la région euro-méditerranéenne. Première structure permanente dédiée au partenariat méditerranéen intergouvernemental, le Secrétariat général de l’Union pour la Méditerranée constitue l’institution opérationnelle permettant la mise en œuvre de ce dialogue régional entre les États membres de l’UpM et les parties prenantes, encourageant les synergies entre eux et promouvant les projets et initiatives de coopération ayant un impact direct sur la vie des citoyens. Il a son siège à Barcelone.

Site internet: www.ufmsecretariat.org
Contact: Nasser Ahmed KAMEL, Secrétaire général
E-mail : info@ufmsecretariat.org

ARLEM (Assemblée Régionale et Locale Euro-Méditerranéenne)

L’Assemblée Régionale et Locale Euro-Méditerranéenne (ARLEM) est l’Assemblée représentant les élus locaux et régionaux issus de l’Union européenne et de ses partenaires méditerranéens. Créée en 2010 par le Comité européen des régions, qui est l’assemblée politique des représentants régionaux et locaux de l’Union européenne, l’ARLEM représente la dimension territoriale au sein de l’Union pour la Méditerranée, permettant aux élus des trois rives d’assurer une représentation politique des collectivités territoriales, d’engager un dialogue politique continu et d’encourager la coopération interrégionale.

Assemblée Régionale et Locale Euro-Méditerranéenne vise à conférer une dimension territoriale à l’Union pour la Méditerranée; promouvoir la démocratie locale, la gouvernance à plusieurs niveaux et la coopération décentralisée entre les trois rives de la Méditerranée; encourager le dialogue Nord-Sud et Sud-Sud entre les collectivités locales et régionales; promouvoir l’échange de bonnes pratiques, de connaissances et d’expérience technique dans les domaines de compétences des autorités régionales et locales; promouvoir l’intégration et la cohésion régionales.

Site internet: www.cor.europa.eu/ARLEM
Contact: Markku MARKKULA & Hani A. Al HAYEK, Co-Présidents
E-mail : arlem-secretariat@cor.europa.eu

Associations méditerranéennes (Autorités locales & régionales, universités, etc.)

AIE – Euro-Région adriatico-ionienne

L’Euro-Région adriatico-ionienne (AIE) est une association internationale créée le 30 juin 2006 à Pula (Croatie) pour la promotion de la coopération transnationale et interrégionale entre les Régions et autorités locales du bassin adriatico-ionien.

L’association regroupe 29 membres (Autorités régionales et locales d’Italie, de Croatie, de Grèces, de Bosnies Herzégovine, du Montenegro et d’Albanie). Tous les membres sont des collectivités territoriales, la plupart de NUTS2. L’ensemble des territoires concernés couvrent environ 200 000 km2, pour une population de 20 millions d’habitants.

L’AIE représente un modèle de coopération transfrontalière et interrégionale pour la promotion d’un développement coordonné et intégré entre les Régions de cet espace. Depuis 2006, l’AIE a orienté ses efforts pour la défense des intérêts de ses membres et pour un développement conjoint de l’ensemble de l’espace. L’association apporte par ailleurs son soutien aux membres, en particulier pour ceux qui sont concernés par le processus d’adhésion à l’UE, pour la création d’initiatives conjointes et afin de positionner les acteurs régionaux dans la mise en place de la politique de cohésion et l’utilisation des instruments financiers de l’UE.

Site internetwww.adriaticionianeuroregion.eu
Contact: Francesco COCCO
E-mailsecretariat@adriaticionianeuroregion.eu

Commission Méditerranée de CGLU (Cités et Gouvernements Locaux Unis)

CGLU est une organisation mondiale qui regroupe les collectivités et leurs réseaux et porte leur voix auprès des organisations internationales et des Nations Unies. Elle a pour objectifs la reconnaissance du rôle des collectivités territoriales dans le système international et la mobilisation de l’action locale en faveur des Objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies. Elle encourage la paix par la « diplomatie des villes » et l’innovation au sein de la gouvernance locale.

La Méditerranée occupe une place à part dans CGLU du fait du nombre important d’adhérents directs dans les trois régions du Nord, du Sud et de l’Est de la Méditerranée, du fait aussi de la multitude de coopérations reliant les collectivités territoriales et des politiques communes au service du développement régional. La Méditerranée est la zone où s’est créée, à la suite du programme Med Urbs, une « culture des réseaux » transméditerranéens de collectivités locales, renforcés par le partenariat euro-méditerranéen : MedCités, l’Arc Latin, le COPPEM, la Commission Interméditerranéenne de la CRPM, etc.

La création dès 2006 d’une Commission Méditerranée au sein de CGLU est apparue comme une opportunité de renforcer l’échange et la prise en compte d’intérêts spécifiques des collectJivités locales méditerranéennes, qu’il s’agisse des relations euro-méditerranéennes ou des questions stratégiques comme la décentralisation, le développement urbain, l’environnement, l’emploi, etc.

Site internetwww.commed-cglu.org
Contact: Clémentine LARATTE ou Laurence GRIETTE
E-mail : c.laratte@commed-cglu.org ou l.griette@commed-cglu.org

Arc Latin

Le réseau Arc Latin est né de l’expérience de coopération territoriale qui avait muri dans les années 90. En 2002, il se constitue officiellement en association. Situé dans l’espace euro-méditerranéen nord-occidental, il forme une macro-région définie par une série de caractéristiques culturelles, historiques, socio-économiques, géographiques, climatiques et environnementales communes qui constituent leur spécificité et leur identité dans le contexte européen. L’Arc Latin, en tant qu’espace de coopération politique et technique, est constitué par les collectivités locales méditerranéennes de niveau intermédiaire. Actuellement, ses membres sont les députations et les conseils insulaires espagnols, les conseils départementaux français et les provinces italiennes, qui représentent 10% de la population et du territoire de l’Union européenne. L’association propose un espace dans lequel les collectivités territoriales peuvent élaborer des actions coordonnées dans différents domaines stratégiques afin de potentialiser la cohésion économique et sociale de leurs territoires

Site internet: www.arcolatino.org
Contact: Alessandro PASTACCI, Président
E-mail: presidenza@provincia.mantova.it et secretariat@arcolatino.org

MedCités

MedCités est un réseau qui rassemble des villes autour du bassin méditerranée. Créé à Barcelone, en novembre 1991 en tant qu’instrument visant à donner plus de pouvoir aux municipalités sur des questions de développement urbain, MedCités encourage l’élaboration de stratégies de développement des villes et l’exécution de projets urbains, et préconise la consolidation du rôle des autorités locales dans la région méditerranéenne. Au cours des 25 dernières années, MedCités a soutenu le développement urbain durable comme moyen d’amélioration des conditions de vie dans la région méditerranéenne.

Les objectifs du réseau sont de renforcer le rôle, les compétences et les ressources (institutionnelles, financières et techniques) des gouvernements locaux méditerranéens dans l’adoption et l’exécution de politique de développement local durable ; de lancer et développer des projets de coopération directe et des partenariats entre ses membres et avec d’autres villes et organisations ; de promouvoir la prise de conscience et la responsabilité commune en ce qui concerne les politiques de développement durable, de préservation de l’environnement et de cohésion sociale des villes méditerranéennes ; et de promouvoir la prise de conscience des citoyens et leur implication dans le développement durable de leur ville.

Website: www.medcities.org
Contact: Mohamed IDAOMAR, President
E-mail : contact@medcities.org

UNIMED

UNIMED, Union des Universités de la Méditerranée, fondée en octobre 1991, est une association d’Universités du bassin de la Méditerranée. UNIMED compte 112 universités associées qui proviennent de 23 pays des deux rives de la Méditerranée (donnée mise à jour en juin 2018). UNIMED vise à promouvoir la recherche universitaire et la formation dans la zone euro-méditerranéenne pour contribuer au processus de coopération scientifique, culturelle, sociale, et économique. UNIMED opère dans des domaines différents: patrimoine culturel matériel et immatériel, économie, énergie, environnement, ressources hydriques, transports, santé, média, nouvelles technologies, histoire, tourisme. L’image qui représente le mieux cette institution est celle d’une Université sans les murs.

UNIMED développe pour les universités les activités suivantes: promotion de la dimension internationale des universités; rédaction de projets communautaires et recherche de financement: informations relatives aux appels d’offre et aux opportunités offertes par les organismes communautaires et internationaux, recherche de partenaires, assistance technique, planning, communication; promotion de la mobilité en Méditerranée des étudiants, des chercheurs et des professeurs; assistance technique pour le développement de l’assurance de la qualité dans l’enseignement universitaire; organisation de sous-réseaux thématiques afin d’encourager la coopération scientifique dans les domaines spécifiques; organisation de conférences, débats, séminaires et tables rondes aux niveaux national et international; formation du personnel académique et administratif des universités, en particulier du personnel des bureaux des relations internationales.

Site internet: www.uni-med.net
Contact: Marcello SCALISI, Directeur
E-mail : m.scalisi@uni-med.net

Réseaux et plateformes maritimes dans l'UE et en Méditerranée

Plateforme européenne MSP (Aménagement Spatial Maritime)

La plate-forme européenne MSP est une passerelle d’information et de communication conçue pour soutenir tous les États membres de l’UE dans leurs efforts de mise en œuvre de la planification de l’espace maritime (MSP) dans les années à venir. Financée par la Direction générale des affaires maritimes et de la pêche de l’UE (DG MARE), la plate-forme MSP fait office de forum d’échange central pour les fonctionnaires, les planificateurs et les autres parties prenantes des pays côtiers membres de l’UE.

Site internet: www.msp-platform.eu

VKC – Centre de connaissances virtuel

Le centre de connaissances virtuel (VKC) est une plateforme régionale de mise en réseau pour le partage des connaissances et le soutien au développement de l’économie bleue. Faisant partie de l’Union pour la Méditerranée, son objectif est de contribuer au développement d’une communauté interactive autour de l’économie bleue. Le portail Web de la VKC vise à fournir une approche plus stratégique, intégrée et coordonnée des politiques et des actions ayant un impact sur la mer ; une coopération et des synergies entre les secteurs et les frontières aux niveaux régional, sous-régional et national ; et un cadre commun et cohérent, en tenant compte des spécificités régionales de la Méditerranée, pour améliorer l’échange et la diffusion des connaissances, la mise en réseau et le renforcement des capacités.

Site internet: www.med-vkc-blueconomy.org
Contact: Raffaele MANCINI
E-mail: raffaele.mancini@ufmsecretariat.org

Stratégies & initiatives émergentes

EUSAIR

La stratégie de l’UE pour la région adriatique et ionienne (EUSAIR) est une stratégie macro-régionale adoptée par la Commission européenne et approuvée par le Conseil européen en 2014. La stratégie a été élaborée conjointement par la Commission et les pays et parties prenantes de la région Adriatique et ionienne, qui ont convenu de travailler ensemble sur les domaines d’intérêt commun dans l’intérêt de chaque pays et de l’ensemble de la région. L’EUSAIR couvre huit pays : quatre États membres de l’UE (Croatie, Grèce, Italie et Slovénie) et quatre pays non membres de l’UE (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro et Serbie)..

Site internet: www.adriatic-ionian.eu

CHARTE DE BOLOGNE

La Charte de Bologne vise à renforcer le rôle des administrations côtières dans le cadre des politiques et initiatives européennes à l’échelle méditerranéenne – protection du littoral, gestion intégrée, adaptation au changement climatique – la  » Charte  » promeut également une initiative de macro-projets pour la période de programmation 2014-2020, conçue pour une stratégie macro-thématique et multisectorielle méditerranéenne cohérente, ouverte également aux côtes Sud et Est de la Méditerranée.

Site internet: www.bolognacharter.eu
Contact: Roberto MONTANARI
E-mail: roberto.montanari@regione.emilia-romagna.it

Initiative BLUEMED

BLUEMED est l’initiative de recherche et d’innovation pour la promotion de l’économie bleue dans le bassin méditerranéen par le biais de la coopération. C’est la stratégie de référence pour le travail des pays méditerranéens souhaitant une mer Méditerranée saine, sûre et productive. L’initiative BLUEMED contribuera à la création de nouveaux emplois « bleus », au bien-être social et à une croissance durable dans les secteurs maritime et marin grâce à la mise en œuvre de son programme stratégique de recherche et d’innovation, le BLUEMED SRIA. Le BLUEMED SRIA présente un ensemble de défis clés à relever pour la Méditerranée, et en particulier des lacunes dans les connaissances ou des activités spécifiques permettant la croissance bleue ainsi que des mesures pour la création de capacités et le renforcement des compétences. Les secteurs d’intérêt comprennent les écosystèmes, le changement climatique, les biotechnologies, l’aquaculture, la pêche, le tourisme, la construction navale, les transports, les systèmes d’observation, les données, les plateformes off-shore, le patrimoine culturel, l’aménagement du territoire.

Site internet: www.bluemed-initiative.eu

Initiative OuestMed

En 2015, les ministres de l’Union pour la Méditerranée (UpM) se sont mis d’accord sur  » la nécessité pour la région méditerranéenne d’utiliser au mieux le potentiel de l’économie bleue, de promouvoir la croissance, l’emploi et les investissements et de réduire la pauvreté, tout en préservant la santé des mers « . La déclaration ministérielle de l’UpM invitait les pays participants à explorer les possibilités de coopération sous-régionale. En 2016, les ministres des Affaires étrangères de l’Algérie, de l’Espagne, de la France, de l’Italie, de la Libye, de Malte, de la Mauritanie, du Maroc, du Portugal, du Portugal et de la Tunisie, ont envisagé un partenariat avec la Méditerranée occidentale. En réponse à cette vision, la Commission européenne a lancé en avril 2017 l’initiative pour le développement durable de l’économie bleue dans la région. Les objectifs de l’initiative WestMED sont d’établir un espace maritime plus sûr et sécurisé, une meilleure gouvernance des mers, et une économie bleue intelligente et résiliente..

Site internet: www.ec.europa.eu/maritimeaffairs

Instituts méditerranéens

Institut de la Méditerranée

L’objectif général de l’Institut de la Méditerranée est d’offrir aux partenaires de son Conseil d’Administration (Conseil Régional PACA, Conseil Général Bouches-du-Rhône, Mairie de Marseille, CCIMP, Euromed Management) un instrument d’analyse, d’expertise et de montage de projets sur la grande région euro-méditerranéenne. Par ses travaux et ses initiatives, l’Institut contribue donc à s’imposer comme un partenaire indispensable du dispositif de coopération euro-méditerranéenne. Les différentes activités de l’Institut s’organisent autour de deux grandes fonctions complémentaires : la fonction influence et la fonction d’identification et de suivi des projets pour les membres fondateurs.

Site internet: www.ins-med.org
Contact: Jean-Claude TOURRET
E-mail : jc.tourret@femise.org

Fondation des Trois Cultures

La Fondation des trois cultures de la Méditerranée (Fundación Tres Culturas del Mediterráneo) a été créée en 1998 à l’initiative de la Région Andalousie et du Royaume du Maroc. Depuis les principes de paix, de dialogue et de tolérance sont identifiés comme les piliers fondamentaux de cette institution qui vise à réunir les peuples et les cultures de la Méditerranée et du Moyen Orient. À une époque où la confrontation et l’exacerbation des particularismes provoquent des conflits et des situations d’exclusion et de marginalisation, la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée assume l’engagement de promouvoir la coexistence entre les cultures et les religions à travers la connaissance mutuelle et l’échange d’idées et d’expériences développant un rapprochement entre les peuples de la Méditerranée.

Site internet: www.tresculturas.org
E-mail : info@tresculturas.org

IEMed

L’Institut Européen de la Méditerranée (IEMed), fondé en 1989, est un organisme auquel participent le gouvernement de la Catalogne, le ministère espagnol des affaires étrangères et de la coopération et la municipalité de Barcelone. Il intègre la société civile au travers de son Haut Comité et de son conseil d’orientation constitués d’universités, d’entreprises et de personnalités méditerranéennes de grand prestige.

Conformément aux principes du processus de Barcelone du partenariat euroméditerranéen et avec, aujourd’hui, les objectifs de l’Union pour la Méditerranée, le but de l’IEMed est d’accueillir des actions, de même que des projets contribuant à la compréhension mutuelle, à l’échange et à la coopération entre les différents pays méditerranéens, leurs sociétés et leurs cultures. Il vise aussi la promotion de la construction progressive d’un espace de paix et de stabilité, de prospérité partagée et de dialogue entre les cultures et les civilisations dans le bassin méditerranéen.

L’institut, dans son rôle de think tank basé sur la multidisciplinarité et une approche en réseaux, et spécialisé dans les relations méditerranéennes, encourage l’analyse, la compréhension, ainsi que la coopération. Pour ce faire, il participe à des projets de recherche, organise des séminaires, des débats ainsi que des conférences, et se charge de publications, en plus de son vaste programme culturel.

Site internet: www.iemed.org
E-mail : info@iemed.org

Istituto Paralleli

Basé à Gênes, depuis sa création en 1992, le centre mène des activités d’information et de réflexion sur les thèmes de l’unification européenne aux niveaux local, national et international. À but non lucratif, le centre travaille sur des activités de recherches, d’études, de documentation et des initiatives dans le domaine de la culture européenne. En Europe, il a une tradition de relations avec les institutions communautaires et des structures similaires en Italie et dans le reste de l’Union européenne. Il collabore également avec l’Université de Gênes et avec des organismes et associations locales à différents niveaux.

Site internet: www.paralleli.org
E-mail : info@paralleli.org

CeSPI

CeSPI est un Think Tank indépendant à but non lucratif qui travaille sur la recherche et les politiques basée sur des études analytiques, fournit du conseil, de l’évaluation et de la formation sur de nombreux sujets liés aux relations internationales. Reconnu par le ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale, CeSPI est membre de nombreux réseaux internationaux.

Créé pour promouvoir une vision innovante et ouverte des processus internationaux, CeSPI a toujours cultivé une approche complète du monde des affaires, combinant une approche analytique aux dynamiques européennes avec une orientation constante sur les réalités émergentes, les processus de globalisation, la coopération supranationale et multilatérale, les politiques durables et la défense des droits humains.

Site internet: www.cespi.it
E-mail : info@cespi.it

Agences internationales

PNUD

Présent dans quelques 170 pays et territoires, le PNUD est l’un des principaux organismes multilatéraux de développement contribuant à éradiquer la pauvreté et réduire les inégalités et l’exclusion. Nous aidons les pays à élaborer des politiques, à développer des compétences en leadership et des aptitudes en matière de partenariat, à renforcer leurs capacités institutionnelles et à partager des solutions aux problèmes touchant aux questions suivantes : développement durable, gouvernance démocratique, climat et adaptation, réponse aux crises.

Site internet: www.undp.org

nrg4SD

Le réseau des gouvernements régionaux pour le développement durable (nrg4SD) est un réseau global qui représente les gouvernement régionaux (États, Régions, Provinces) dans le secteur du changement climatique, de la biodiversité et du développement durable, en particulier sur la base des mandats des conventions et du calendrier des Nations Unies. nrg4SD a été créé en 2002, à l’occasion du Sommet mondial de Johannesburg, et compte aujourd’hui plus de 50 membres originaires de 30 pays sur 4 continents.

nrg4SD a pour mission de promouvoir le développement durable au niveau des gouvernements régionaux partout sur la planète ; de porter la voix et de représenter ces gouvernements régionaux dans le secteur du développement durable ; d’assurer une plus grande reconnaissance de ces gouvernements à l’international pour un développement durable ; de contribuer à la définition et à la mise en œuvre de politiques, d’actions et de ressources territoriales responsables et ambitieuses, adaptées au niveau régional ; d’encourager l’échange d’expertise, les projets coopératifs et les partenariats entre les membres, ou avec des acteurs internationaux essentiels ; et de faire entendre la voix des gouvernements régionaux, globalement responsable de l’application des politiques approuvées aux niveaux national et international.

Site internet: www.nrg4sd.org

Programmes de coopération territoriale

Programme Interreg Med

Consultez le catalogue complet des projets Interreg MED répertoriés selon leur communauté thématique: croissance bleue, croissance verte, innovation sociale et culturelle, constructions durables, énergies renouvelables, mobilité durable, tourisme durable, protection de la biodiversité et gouvernance méditerranéenne. Pour chaque projet, vous trouverez une synthèse, la description du partenariat et les éléments financiers.

Site internet: https://interreg-med.eu/

Programme IEV CTF MED

La Commission européenne a adopté le programme IEV CTF « Bassin maritime méditerranéen » le 17 décembre 2015. Le comité de suivi conjoint et ses représentants orginaires de 14 pays – Algérie, Chypre, Égypte, Espagne, France, Grèce, Israël, Italie, Jordanie, Liban, Malte, Palestine, Portugal et Tunisie – avait pour responsabilité d’élaborer la stratégie et de mettre en place les modalités du nouveau programme. Ce nouveau programme sera structuré sur deux objectifs fondamentaux déclinés sur quatre thématiques et onze priorités. La stratégie adoptés pourrait être amendée au cours de la phrase de préparation du programme et jusqu’à sa validation finale par la Commission européenne.

Site internethttp://www.enpicbcmed.eu/